Les 10 aliments les plus riches en vitamine C

aliments riches en vitamine C

Elle est considérée comme l’une des étoiles brillantes de nos assiettes. La vitamine C, également connue sous le nom d’acide ascorbique, est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. Comme ce dernier ne la produit pas, la panacée ne peut être trouvée que dans certains aliments. Lesquels ?

Défense contre les virus et les bactéries, protection de la paroi des vaisseaux sanguins, assimilation du fer, cicatrisation, action anti-oxydante…. « La vitamine C intervient dans des fonctions majeures de l’organisme », selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses). Et, si la plupart des mammifères peuvent la produire, certains primates, dont l’homme, en sont incapables. Ils doivent donc le puiser dans leur alimentation à un taux comparable à la dose journalière humaine d’environ 1 mg/kg.

De nombreux aliments sont utilisés comme exemples dans ce contexte. C’est le cas de plusieurs fruits exotiques, dont les plus abondants se trouvent en Martinique :

  • La cerise acérola crue de Martinique avec une teneur moyenne record de 2850mg/100g !
  • la goyave (492 mg/100g)
  • et la pomme de cajou (556 mg/100g).

Pour le reste, voir :

  • Le guacamole (359 mg/100g), un plat composé d’avocat, de piment frais, de coriandre fraîche, d’oignons, de tomates, de jus de citron vert (Citrus aurantifolia) et d’une pincée de sel.
  • Pulpe de goyave fraîche (228 mg/100g) ; cassis frais (181 mg/100g) ; persil frais (177 mg/100g) ; et thym frais (160 mg/100g).
    (152 mg/100g) raifort
  • Chou frisé, cru (145 mg/100g)

Attention, fragile !
Ensuite, il y a des aliments comme les poivrons, surtout les poivrons rouges, le citron, le kiwi et le brocoli. De préférence… crus ! Car la vitamine C est également susceptible de s’altérer en raison de sa sensibilité à l’eau, à la chaleur, à l’air et à la lumière. L’Anses précise que « la moitié de la teneur en vitamine C d’un aliment peut être perdue en 24 heures à température ambiante. Par conséquent, les méthodes de cuisson et de conservation doivent être modifiées pour minimiser les pertes « …

A lire également