TFE: L'exploration radiologique conventionnelle du traumatisme de l'epaule

Mémoire professionnelle de fin d'études sous le thème : L'exploration radiologique conventionnelle du traumatisme de l'epaule.

Mémoire professionnelle de fin d'études sous le thème : L'exploration radiologique conventionnelle du traumatisme de l'epaule. Ainsi, l'épaule est une articulation complexe qui permet au bras de se déplacer dans toutes les directions. De petites inclinaisons de l'omoplate permettent à la glène de se déplacer un peu plus vers le haut ou vers le bas, ce qui améliore les mouvements de l'humérus dans la glène. Tout ceci est contrôlé par des muscles du dos qui fonctionnent en tandem avec les muscles qui contrôlent l'épaule.

TFE: L'exploration radiologique

Enfin, l'existence de la clavicule, qui relie l'omoplate au sternum, maintient l'épaule en avant. Enfin, l'acromion est l'os que l'on sent au sommet de l'épaule et que l'on croit faire partie de l'articulation de l'épaule. C'est un petit relief de l'omoplate sur lequel viennent s'appuyer des muscles qui ont une fonction dans les mouvements de rotation de l'épaule mais ne participent pas à sa mobilité.

Seule une exploration radiologique adaptée, soit par des incidences radiologiques standards permettant l'identification précise de la pathologie, soit par une exploration complémentaire de seconde instance, permettra d'étayer le diagnostic et d'adopter des actions thérapeutiques appropriées.

Problématique de la recherche

Lors des urgences traumatologiques, de nombreux patients consultent pour des traumatismes circulatoires ou des blessures sportives.

Les fractures du complexe de l'épaule sont un motif fréquent de consultation, il est donc essentiel de répondre aux questions suivantes :

- Quels sont les nombreux cas standards d'investigation d'une épaule traumatisée ?

Hypothèse :  

  • Les occurrences standard de l'épaule sont suffisantes pour investiguer les différents traumatismes de l'épaule.
  • Donner les indications des examens fictifs dans les traumatismes de l'épaule.

Conclusions

  • Les occurrences radiologiques ont un rôle essentiel dans la détection de l'essentiel des maladies osseuses (traumatismes, lésions et tumeurs).
  • Au cours de nos recherches, nous avons découvert qu'il existe un écart important entre la théorie et la pratique existante des occurrences.
  • Cet écart est imputable, en partie, au matériel radioactif (appareils fonctionnant fréquemment à 50% de leur capacité, cassettes défectueuses, écrans et grilles renforcés), mais il est également dû à la mise en œuvre des incidences prises au hasard des constantes (cliché sous ou sur exposé).
  • Une manipulation rapide (le patient se déshabille), un diaphragme ouvert, un tube toujours horizontal ou vertical (pas d'inclinaison), et l'omission de l'indiqué.
  • Pour éviter la répétition des clichés, nous recommandons que les procédures d'exploration soient menées avec soin (prendre le temps qu'il faut), tendresse, et prudence sur tout ce qui concerne le poly traumatisé (plus d'irradiation, temps, coût... Ets).
  • Grâce à notre conscience professionnelle et l'amour de notre métier, nous sommes en mesure de créer les bases du destin d'un être humain.
Télécharger

Enregistrer un commentaire

Consentement aux cookies
Sur ce site, les cookies sont utilisés pour analyser le trafic, mémoriser vos préférences et améliorer votre expérience.
Plus d'infos
Oops!
Il semble y avoir un problème avec votre connexion Internet. Veuillez vous reconnecter à l'internet et reprendre votre navigation.
AdBlock détecté !
Nous avons découvert que vous avez un plugin de blocage de publicité installé sur votre navigateur.
Nous vous demandons d'ajouter notre site Web à la liste blanche de votre plugin de blocage des publicités, car les revenus que nous tirons des publicités sont utilisés pour gérer ce site Web.