TFE : L’exploration radiologique de l’urographie intraveineuse chez un patient adulte

Pendant de nombreuses années, l'urographie intraveineuse a été la pierre angulaire de l'imagerie des voies urinaires.

Pendant de nombreuses années, l'urographie intraveineuse a été la pierre angulaire de l'imagerie des voies urinaires.

exploration radiologique 1


D'autres techniques d'imagerie (échographie, tomodensitométrie, IRM) ont progressé, permettant d'obtenir des informations plus précises sur des compartiments spécifiques du système urinaire ou fournissant une image urographique de substitution souvent comparable, voire supérieure, à l'urographie traditionnelle dans certaines pathologies.

Compte tenu des risques liés à l'utilisation de produits de contraste iodés, nous devons réfléchir au rôle actuel de l'urographie et à son remplacement potentiel par des procédures plus simples et plus bénignes.

Le but de cette étude est de clarifier les modalités techniques actuelles de l'urographie et, surtout, de déterminer son rôle réel dans divers cas de pathologie, que l'on utilise l'urographie classique ou des techniques de substitution.

Ces dernières années, les partisans et les adversaires des indications larges ou étroites de l'urographie intraveineuse se sont vivement disputés.

La discussion n'est pas terminée et pourrait continuer à évoluer à l'avenir.

Bien qu'il s'agisse du seul examen radiologique permettant une évaluation précise de l'ensemble de l'appareil, tant sur le plan morphologique que fonctionnel, nous devons, face à la prolifération et à la sophistication des nouvelles techniques d'imagerie, nous poser la question de l'utilisation de l'urographie intraveineuse, en tenant compte des risques limités mais indéniables liés à l'utilisation de produits de contraste iodés.

L'objectif de cette étude est de mettre en évidence l'investigation radiologique de l'urographie intraveineuse chez un patient adulte à la clinique ERRAZI.

Elle est divisée en deux parties.

- La première partie est consacrée à l'élément théorique de la recherche.

  • Elle est divisée en quatre chapitres.
  • Le premier chapitre porte sur la formation paramédicale.
  • Le deuxième chapitre est consacré au rappel anatomique.
  • Le troisième chapitre concerne la préparation du matériel et du patient.
  • Le quatrième chapitre aborde les aspects radiologiques de l'urographie intraveineuse.

- La deuxième partie pratique est consacrée aux aspects méthodologiques de notre recherche, incluant l'interprétation, l'analyse des principaux résultats, la conclusion et les recommandations.

exploration radiologique de l’urographie intraveineuse


Problématique de la recherche

L'urographie intraveineuse (UIV) est une technique d'examen radiographique des voies urinaires qui permet l'investigation morphologique et fonctionnelle de l'ensemble du système urinaire.

L'urographie intraveineuse utilise un produit de contraste iodé pour visualiser les voies urinaires (rein, uretères, vessie et urètre) à la recherche d'anomalies.

Lors de notre formation pratique à la clinique ERRAZI, notamment dans le service de radiologie, nous avons pu constater que les examens viscéraux sont réalisés de manière totalement différente et unique par rapport à ce que nous avions vu lors des cours théoriques. L'urographie intraveineuse chez un patient adulte nous a incité à mener une étude sur le sujet en soulevant le problème suivant :

Pourquoi les manipulateurs du service de radiologie de la clinique ERRAZI réalisent-ils l'exploration radiologique de l'appareil urinaire différemment de l'enseignement théorique ?

Hypothèse : L'exploration radiographique de l'urographie intraveineuse "UIV" réalisée dans le service de radiologie de la clinique ERRAZI est dépendante du diagnostic médical du patient.

Conclusion

L'examen réalisé dans le service de radiologie de la clinique ERRAZI a révélé que l'exploration radiographique de l'urographie intraveineuse est réalisée en tenant compte du diagnostic médical du patient suivant les instances analysées, confirmant ainsi notre hypothèse de recherche.

Par ricochet, nous pouvons confirmer que certains soins et mesures doivent être mis en œuvre lors de l'examen radiologique de l'urographie intraveineuse, ce qui peut être nuancé en donnant les recommandations suivantes :

  • Prise de médicaments pour le patient avant l'examen.
  • Tenir compte du poids du patient par rapport à la dose de produit de contraste injectée.
  • Réduire la quantité de clichés et la durée d'exposition du patient.
  • Éviter les coups de scopie prolongés afin de protéger le personnel, le patient et l'environnement.

Enfin, au cours de notre analyse, nous avons rencontré un certain nombre de limites liées à notre surcharge de travail, ainsi que des difficultés liées aux exemples analysés.

Télécharger

Enregistrer un commentaire

Consentement aux cookies
Sur ce site, les cookies sont utilisés pour analyser le trafic, mémoriser vos préférences et améliorer votre expérience.
Plus d'infos
Oops!
Il semble y avoir un problème avec votre connexion Internet. Veuillez vous reconnecter à l'internet et reprendre votre navigation.
AdBlock détecté !
Nous avons découvert que vous avez un plugin de blocage de publicité installé sur votre navigateur.
Nous vous demandons d'ajouter notre site Web à la liste blanche de votre plugin de blocage des publicités, car les revenus que nous tirons des publicités sont utilisés pour gérer ce site Web.