Covid-19: Symptômes, durée d'isolement, contagiosité... Que faire en cas d'infection ?

Vous êtes nombreux à vous renseigner sur les ramifications pratiques d'une infection alors que nous entrons dans la huitième vague de l'épidémie de Co

Vous êtes nombreux à vous renseigner sur les ramifications pratiques d'une infection alors que nous entrons dans la huitième vague de l'épidémie de Covid-19. Règles d'isolement, symptômes, contagiosité... Comment devez-vous procéder du début à la fin de la maladie ? On vous explique.

PCR - Covid19

Depuis le début du mois de septembre, la France fait face à sa neuvième vague de Covid-19. Si la variante Omicron reste majoritaire, c'est sa sous-variante BA.5 qui est responsable d'une part considérable des contaminations actuelles. Nos lecteurs restent perplexes devant la succession des types viraux et les lois qui en découlent.

"Le Covid-19 m'a infecté. Comment puis-je savoir quand je serai négatif ? Combien de temps allons-nous être infectés ?" s'enquiert Christine.

L'apparition du sous-variant BA.5 a-t-elle modifié les règles du test positif ? Quelle est la durée de l'infection ? Les symptômes correspondent-ils aux sous-variantes précédentes ? Ouest-France répond.

Quelles sont les règles d'isolement ?

Suite à un test positif, la méthode est toujours la même, à savoir une période d'isolement plus ou moins longue, en fonction de votre statut vaccinal. Les personnes ayant respecté leur calendrier vaccinal (primo-vaccination et rappel) et les enfants de moins de douze ans, vaccinés ou non, doivent s'isoler pendant sept jours "à compter de la date d'apparition des symptômes ou de la date du test positif", selon le site de l'Assurance maladie.

Il peut être mis fin à l'isolement au cinquième jour si la personne est négative au test antigénique ou à la PCR et qu'elle ne présente plus de symptômes depuis 48 heures. Dans le cas contraire, elle est maintenue jusqu'à la fin. Les critères sont différents pour les personnes qui n'ont pas été vaccinées ou dont le calendrier vaccinal est insuffisant. Cette fois, l'isolement durera dix jours, le test de sortie précoce étant prévu pour le septième jour.

À l'issue de la période d'isolement, aucun nouveau test n'est nécessaire, quelles que soient les circonstances, que l'on soit vacciné ou non. Si les symptômes persistent, les autorités sanitaires conseillent de consulter son médecin traitant. Par ailleurs, selon le site de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne, "il est conseillé d'attendre 48 heures supplémentaires après la disparition de la fièvre pour mettre fin à l'isolement". Pendant les sept jours qui suivent la fin de l'isolement, il est recommandé de porter un masque et d'utiliser des mesures de barrière.

Pour "maintenir la continuité du service", des exemptions sont prévues pour les agents de santé dont le test est positif mais qui sont asymptomatiques. L'Assurance maladie encourage ces personnes à "contacter leur établissement".

Quels sont les symptômes, et combien de temps l'infection est-elle contagieuse ?

Selon Yannick Simonin, virologue et enseignant-chercheur à l'université de Montpellier (Hérault), "les principaux symptômes liés au BA.5 sont assez classiques pour Omicron : lassitude, toux, fièvre et maux de tête." Toutefois, le chercheur affirme que "la perte du goût et de l'odorat [...] est plus probable qu'avec le BA.2", ainsi que "des nausées, des vomissements et des diarrhées à une fréquence plus élevée".

Les symptômes du BA.5 peuvent persister plus longtemps. "Environ sept jours pour BA.5 contre quatre jours pour les anciennes sous-variantes Omicron".

Source: maville

Enregistrer un commentaire

Consentement aux cookies
Sur ce site, les cookies sont utilisés pour analyser le trafic, mémoriser vos préférences et améliorer votre expérience.
Plus d'infos
Oops!
Il semble y avoir un problème avec votre connexion Internet. Veuillez vous reconnecter à l'internet et reprendre votre navigation.
AdBlock détecté !
Nous avons découvert que vous avez un plugin de blocage de publicité installé sur votre navigateur.
Nous vous demandons d'ajouter notre site Web à la liste blanche de votre plugin de blocage des publicités, car les revenus que nous tirons des publicités sont utilisés pour gérer ce site Web.