Le ministère de la Santé a lancé la 6e campagne nationale de dépistage de la tuberculose

la tuberculose

A l’occasion de la Journée mondiale de la tuberculose 2022, qui est célébrée cette année sous le thème « Vers une mobilisation nationale pour sauver des vies et mettre fin à la tuberculose au Maroc », le ministère de la Santé et de la Protection sociale lancera la 6e campagne nationale de dépistage de la tuberculose le vendredi 25 mars.

Selon le ministère de la Santé et de la Protection sociale, l’objectif de cette campagne est d’améliorer la détection de la tuberculose et la disponibilité du traitement pour les groupes à haut risque.

Cette maladie traitable et évitable touche environ 30 000 personnes chaque jour et tue plus de 4 000 personnes dans le monde. L’épidémie de COVID-19 a eu une influence significative sur ces chiffres.

Au Maroc, un total de 29 327 cas ont été déclarés et seront traités en 2021 dans le cadre du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLAT), et il est évident que la population jeune, âgée de 15 à 45 ans, est la plus vulnérable.

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a toujours accordé la priorité à la lutte contre la tuberculose (LAT), comme en témoigne l’augmentation constante du budget annuel alloué à la LAT au fil des années, selon le département de Khalid Ait Taleb, qui précise que cela a permis la mise en place d’un réseau national de 63 centres de diagnostic de la tuberculose et des maladies respiratoires, ainsi que l’intégration du diagnostic au niveau de 56 centres de santé, grâce à la mobilisation.

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale précise que cet équipement comprend 90 microscopes à fluorescence de nouvelle génération, 81 instruments de diagnostic basés sur la biologie moléculaire, 40 appareils de radiologie numérique et 5 unités mobiles de radiologie pour le dépistage actif, ainsi que des soins de santé gratuits pour tous les patients atteints de tuberculose.

Grâce à ces efforts, le Maroc a réalisé de grands progrès en réduisant l’incidence estimée de la maladie de 34 % et le nombre de décès de 68 % au cours des 30 dernières années, les taux de réussite du traitement restant supérieurs à 85 %. (En conséquence, plus de 26 000 personnes sont guéries chaque année).

Par ailleurs, malgré les avancées, la lutte contre la tuberculose au Maroc a pour défi d’accélérer la baisse de l’incidence de la tuberculose afin de remplir les Objectifs de Développement Durable et d’éradiquer la tuberculose d’ici 2030. En effet, les déterminants de la maladie sont liés aux situations socio-économiques. Par ailleurs, les conséquences de la pandémie de COVID-19 sur la lutte contre la tuberculose se manifestent par une augmentation des taux d’incidence et de létalité, ce qui est cohérent avec la situation épidémiologique mondiale.

À cette fin, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a élaboré le Plan stratégique national de prévention et de lutte contre la tuberculose 2021-2023, qui vise à  » réduire de 60 % le nombre de décès liés à la tuberculose en 2023 par rapport à l’année 2015 « , et dont les objectifs spécifiques sont de renforcer la prévention et la détection de la maladie, d’améliorer les taux de succès thérapeutique et de consolider la gouvernance et l’approche multisectorielle avec les départements ministériels concernés, les autorités locales et les organisations de la société civile.[1]hespress, Le ministère de la Santé lance la 6è campagne nationale de dépistage de la tuberculose

Références

Références
1hespress, Le ministère de la Santé lance la 6è campagne nationale de dépistage de la tuberculose

A lire également