Blouses blanches et le Ministère de la Santé s’accordent

Blouse blanche

Les syndicats de médecins et dentistes du secteur libéral (FNSMD, ANCP, SNMSL, SNMG et CSNMSP) ont déclaré qu’ils avaient enterré la hache avec le ministère de la Santé et de la protection sociale, pour ainsi dire, servir la santé, les citoyens, mais aussi améliorer leurs conditions professionnelles et sociales en établissant un partenariat efficace et solide.[1]Blouses blanches et Tutelle de la Santé s’accordent à aller de l’avant, Hespress

En effet, les blouses blanches et le Ministère de la santé ont convenu de repartir sur des bases nouvelles en convoquant des réunions de travail conformément aux accords de fin février et afin d’assainir une situation peu propice à un calme social qui n’a que trop duré. Cela dit, une réunion avec le ministre de la Santé et de la Protection sociale s’est tenue le jeudi 17 mars 2022 au siège du ministère en présence du ministre, Khalid Ait Taleb, qui était accompagné de ses plus proches collaborateurs et du directeur général de l’Agence nationale de l’assurance maladie, ainsi que des représentants de quatre syndicats et de la Société nationale des cliniques spéciales.

La réunion a été organisée pour confirmer l’implication du secteur privé dans la réussite des Ateliers royaux de la protection sociale et pour clarifier auprès du public, des autorités et des professionnels de la santé les revendications soulevées, notamment la révision du tarif national de référence, mais aussi pour alléger les charges financières des patients dans leur parcours thérapeutique. Il a également été question de l’activation de la carte de santé pour garantir un accès sain et égal aux différents services de santé, ainsi que de la numérisation des dossiers des patients. Il s’agissait également d’encourager les travaux de protection sociale afin d’améliorer le secteur et ses experts, ainsi que les travaux liés aux circonstances de l’accès à la couverture santé.

La réunion, qui se serait déroulée dans un climat de confiance et d’ouverture, a porté sur les efforts à entreprendre par toutes les parties concernées pour réussir les ateliers royaux de la protection sociale en adoptant et en activant l’approche participative et en la développant positivement de manière à répondre aux attentes conformément aux directives royales.

Cette première réunion de travail, selon le communiqué, a ouvert la porte à de nombreuses possibilités et permettra, conjointement avec les réunions techniques qui auront lieu dans les prochaines semaines, d’avancer afin d’augmenter la classification des interventions médicales de 3000 à 7000, ainsi que de développer une coordination avec la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Les syndicats applaudissent le dévouement à la cause de toutes les femmes, médecins et dentistes, ainsi que toute la corporation du secteur privé, pour leur unité et leur solidarité, qui ont permis un grand impact sur ces conclusions et résultats en raison de leur position et de la force de leurs paroles. Le communiqué n’a pas omis de rendre hommage à tous les professionnels de la santé qui se sont surpassés pour assumer leurs responsabilités nationales et professionnelles, même au prix de sacrifices importants, dont certains ont été mortels. Nombre d’entre eux ont payé de leur vie le prix de la pandémie de Covid-19.

Références

Références
1Blouses blanches et Tutelle de la Santé s’accordent à aller de l’avant, Hespress

A lire également