Le manque de sommeil entraîne une prise de poids

manque de sommeil

Selon une étude américaine, mal dormir, même pendant une courte période, entraîne une prise de poids au niveau du ventre.

On commence à se rendre compte que le manque de sommeil est mauvais pour la santé, entraînant notamment une augmentation du risque cardiovasculaire. Mais c’est aussi mauvais pour la ligne : le manque de sommeil entraîne une perte de satiété, des fringales et des excès alimentaires, notamment d’aliments trop sucrés, trop salés ou trop gras.

Selon une récente étude menée par la Mayo Clinic (aux États-Unis), le manque de sommeil entraînerait principalement une prise de graisse au niveau du ventre, tant chez les hommes que chez les femmes.

L’expérience a été menée sur 12 volontaires sains par les chercheurs (qui ont publié leurs conclusions dans le Journal of the American College of Cardiology).

En raison d’un manque de sommeil, le taux de graisse viscérale est plus élevé.

Ils ont été divisés en deux groupes : pendant les quatre premiers jours d’observation, les participants ont été autorisés à dormir neuf heures par nuit. Les volontaires du groupe 1 ont ensuite été limités à 4 heures de sommeil par nuit pendant les deux semaines suivantes, tandis que les volontaires du groupe 2 ont pu continuer à dormir normalement (c’est-à-dire 9 heures). Enfin, les participants des deux groupes ont repris leur rythme de sommeil normal pendant trois jours.

Les scientifiques ont ainsi découvert que pendant la période de privation de sommeil, les volontaires du groupe 1 consommaient (en moyenne) 300 Kcal de plus par jour, mangeaient 13 % de protéines en plus et 17 % de sucres en plus que leurs homologues du groupe 2. À la fin de l’expérience, les volontaires du groupe 1 avaient une augmentation de +9% de leur tour de taille par rapport aux volontaires du groupe 2. Leur taux de graisse viscérale (graisse déposée sur et entre les organes abdominaux : foie, intestins, etc.) avait également augmenté de 11%.

Par conséquent, il est essentiel de prendre soin de son sommeil afin de maintenir un poids santé. Pour rappel, selon une étude de Santé publique France de 2019, les Français dorment en moyenne 6 heures et 42 minutes par nuit.[1]sciencedirect, Effects of Experimental Sleep Restriction on Energy Intake, Energy Expenditure, and Visceral Obesity

Références

Références
1sciencedirect, Effects of Experimental Sleep Restriction on Energy Intake, Energy Expenditure, and Visceral Obesity

A lire également