L’OMS met en garde contre le sel caché

chips de pommes de terre

Vous ne le savez peut-être pas, mais l’Organisation mondiale de la santé a lancé une campagne de sensibilisation aux dangers du sel pendant la troisième semaine de mars. L’objectif est de rappeler les lignes directrices pour une consommation sûre de sel.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre des nombreux efforts déployés par l’OMS pour améliorer la santé de tous par le biais de l’alimentation, notamment en Europe. En Europe, la consommation quotidienne de sel dépasse les recommandations de l’OMS : un adulte ne doit pas consommer plus de 5g de sel par jour, et un enfant plus de 2g. Or, en Europe, nous consommons en moyenne 8 à 19g de sel par jour…

Quelles sont les conséquences pour la santé ? Risque accru de développer une hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires qui y sont liées, comme les accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance cardiaque et les maladies cardiaques. Une consommation quotidienne trop importante de sel augmente le risque de développer une maladie rénale chronique.

Nutri-Score

Si notre consommation de sel est excessive, nous devons agir rapidement pour la réduire… à condition d’en être conscient ! Par exemple, près de 80 % du sel consommé quotidiennement en Europe provient des aliments transformés – on parle alors de « sel caché » – et tous les fabricants ne sont pas transparents. Si vous achetez ce type de produit dans un supermarché, le logo Nutri-Score peut vous aider à sélectionner ceux qui ont la meilleure qualité nutritionnelle. En effet, le Nutri-Score ne prend pas seulement en compte la teneur en sucre et en graisses. L’un des critères les plus importants est la quantité de sel utilisée.

L’OMS espère que cela incitera les fabricants à reformuler leurs produits afin d’obtenir un meilleur score. Cela permet également de sensibiliser à une tendance exacerbée par deux années de pandémie : la livraison de repas à domicile via des applis. Ces aliments « sont également associés à des niveaux élevés de sel, ainsi qu’à une consommation de calories, de sucre et de graisses saturées. » Par conséquent, ils sont néfastes pour la santé.

éviter le sel caché et préparer les repas à la maison

Enfin, pour éviter de se faire « piéger » par le sel caché, privilégiez la cuisine maison aux plats préparés. Pensez aux herbes aromatiques et aux épices, qui sont des exhausteurs de goût idéaux pour faire voyager vos papilles sans augmenter votre risque cardiovasculaire. Curcuma, curry, aneth, coriandre, ou encore muscade, basilic, cardamome et paprika… les possibilités sont infinies !

A lire également