Rougeole : L’Afrique est « particulièrement » touchée, avec +400% de cas (OMS)

Rougeole Afrique

L’Afrique est particulièrement touchée par la rougeole en raison d’un retard dans la vaccination des enfants, avec une augmentation de 400% au cours des trois premiers mois de 2022 par rapport à la même période en 2021, selon le bureau régional de l’OMS en Afrique, qui l’a indiqué jeudi.

De janvier à mars, environ 17 500 cas de cette maladie virale très contagieuse ont été signalés sur le continent, où 20 nations ont fait état de flambées de rougeole, soit huit de plus qu’au cours des trois premiers mois de 2021, selon un communiqué du bureau Afrique de l’Organisation mondiale de la santé.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) ont déclaré mercredi à Genève que les cas de rougeole enregistrés ont augmenté de 79 % dans le monde au cours des deux premiers mois de cette année par rapport à la même période l’an dernier. Selon les deux agences des Nations Unies, la majorité des flambées ont été enregistrées en Afrique et dans la région de la Méditerranée orientale.

Selon l’OMS Afrique, d’autres maladies évitables par la vaccination sont également en augmentation.

En 2021, vingt-quatre nations africaines ont signalé des flambées de polio, soit quatre de plus que l’année précédente. Treize flambées de fièvre jaune ont été enregistrées, contre neuf en 2020 et trois en 2019.

Selon l’OMS Afrique, l’épidémie de Covid-19 a « perturbé les services de vaccination réguliers dans de nombreuses nations africaines et provoqué la suspension des efforts de vaccination. »

L’Afrique s’attaque au Covid-19, mais « nous ne devons pas oublier les autres dangers sanitaires », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice de l’OMS pour l’Afrique, lors d’un briefing en ligne.[1]lemonde

Références

Références
1lemonde

A lire également