Qu’est-ce que le syndrome métabolique exactement?

syndrome métabolique

L’été approche à grands pas et vous voulez avoir un beau ventre plat. Il s’agit là d’un objectif essentiellement esthétique, mais vous devez également savoir qu’il s’agit d’un conseil de santé. En effets, avoir une taille large est fréquemment une indication du syndrome métabolique. La présentation.

On parle généralement de bedaine pour les hommes. Les femmes, en revanche, peuvent également en avoir une. Outre l’aspect cosmétique, c’est un mauvais indicateur pour votre santé. Pourquoi en est-il ainsi ? Parce qu’un tour de taille anormalement élevé est souvent associé à d’autres anomalies, ce qui entraîne la formation du syndrome métabolique, communément connu sous le nom de « syndrome de la bedaine ».

Cette condition implique un gros ventre ainsi que deux autres problèmes de la liste ci-dessous : l’hyperglycémie (excès de sucre au niveau du sang), un taux élevé de triglycérides, une faible quantité de « bon » cholestérol HDL et une pression artérielle élevée. C’est fréquemment le cas lorsque le tour de taille d’un homme dépasse 94 cm et celui d’une femme 80 cm sur une période prolongée.

En réalité, toutes ses anomalies, y inclus le fait d’avoir du ventre, sont favorisées par un manque d’exercice physique, un mode de vie sédentaire et une nourriture inadaptée. Par conséquent, elles vont souvent de pair. La prévention est donc simple : une activité physique fréquente et une alimentation saine et équilibrée. En cas de syndrome préexistant, le médecin peut également prescrire des médicaments, notamment pour contrôler la tension artérielle, l’hyperglycémie ou le taux de graisse dans le sang.

Quels sont les dangers ?

Mais pourquoi faut-il se débarrasser de ce ventre ? « Le tissu adipeux régule le métabolisme et a une influence sur notre santé en sécrétant de nombreuses molécules qui lui permettent de se connecter avec nos autres organes : foie, muscles, cœur, veines, etc. », ajoute l’Inserm. Or, « cette fonction est modifiée dans le syndrome métabolique, entraînant des anomalies dans la consommation et le de stockage des sucres et des graisses, ainsi que des manifestations inflammatoires dommageables pour notre organisme. »

Selon l’Inserm, cela « augmente significativement le risque de développer des problèmes de santé parfois très graves tels que les maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral), le diabète de type 2, les maladies hépatiques (stéatose hépatique non alcoolique, cirrhose) ou rénales, les apnées du sommeil ou les troubles gynécologiques (syndrome des ovaires polykystiques). » Avoir du ventre n’est donc pas simplement un problème en maillot de bain.

Il faut savoir qu’en France, environ une personne sur cinq est impactée. Aux États-Unis, cette affection touche plus de 40 % des personnes âgées de plus de 50 ans.[1]Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ? , destination sante

Références

Références
1Le syndrome métabolique, qu’est-ce que c’est ? , destination sante

A lire également